Guillemette : une vie mieux connectée ! 23 février 2017

Guillemette : une vie mieux connectée !Famille-Loyez-Beaujolais-Vert

Pourquoi on a sauté le pas !

Il y a un peu plus d’un an maintenant, nous lisions la revue Villages et tous ces témoignages nous rapprochaient de ce que nous cherchions… une vie plus à l’écoute de nous-mêmes, de nos projets avec nos enfants de 7 et 5 ans. En dernière page, il y avait une pub pour Beaujolais Vert votre avenir !
Cependant, nous ne pensions pas du tout arriver ici… au départ, notre destination était Lyon centre. Mais comme nous voulions changer notre quotidien d’ultra pressés de la région parisienne, c’est le Beaujolais Vert qui nous a accueillis par ses chemins détournés.

Notre rêve qui devient réalité

Mon mari et moi-même avons réussi à concilier nos projets pro, qui s’assemblent dans un projet de vie plus humanisé.
Frédéric s’apprête à ouvrir un atelier d’entretien, d’électrification (ça monte ici !) et de restauration de vélos (L’Atelier de Fred) après presque 20 ans passés dans l’industrie automobile. Quant à moi, Guillemette, j’œuvre à créer du lien en étant l’animatrice de l’espace de travail partagé, La Cordée Lamure où se côtoient télétravailleurs, indépendants et chefs d’entreprise de la Vallée d’Azergues, voire même d’un peu plus loin ! Je dispense également des formations sur-mesure pour mieux communiquer avec les réseaux sociaux professionnels (pages Facebook, profil LinkedIn, compte Twitter…). Et comme ce qui motive mon quotidien, ce sont les rencontres, je suis aussi très impliquée dans l’émergence du tiers-lieu Quartier Métisseur à Lamure sur Azergues (lieu de rencontres autour d’expositions, de concerts, d’ateliers…).
Inspirée par les paysages, je me suis même (re)mise à l’écriture (voir mon blog) !

Pourquoi dans le Beaujolais

Franchement, on ne connaissait pas la région, et elle se trouve au cœur de nos passions : le vélo, la rando et la gastronomie ! C’est une belle découverte pour nous : les couleurs changent du matin au soir, les gens sont accueillants, on s’y régale avec les tables locales, ce n’est pas loin de Lyon dont on peut profiter pleinement (et où nous nous rendons aussi pour le travail), mais aussi de la Saône et Loire et de la Loire.

Comment on s’y est pris

Nous avons vraiment eu de la chance car les portes se sont ouvertes pour nous. Comme nous sommes arrivés en même temps que l’ouverture de La Cordée Lamure, nous avons bénéficié du logement passerelle mis à disposition par la mairie dans le cadre des Villages d’accueil, ce qui nous a laissé le temps de trouver une maison à St Just d’Avray où nous sommes installés depuis le début d’année 2017.
Les rencontres locales ont aussi beaucoup joué en notre faveur comme Ladislas et Thérèse, habitants de Lamure qui ont partagé bien volontiers leurs connaissances locales, et leurs délicieuses soupes !
Et c’est sans parler d’Edith, correspondante Beaujolais Vert votre avenir qui nous a connectée avec les bonnes personnes et fait part de sa connaissance du territoire pour que l’on s’intègre au mieux.
L’ouverture de La Cordée étant également soutenue par la COR nous avons rapidement rencontrés les bonnes personnes pour que le projet de Frédéric autour du vélo voit le jour.
Et petit à petit, grâce à tous, nous avons tissé notre toile pour s’intégrer à la vie locale.

Notre meilleur souvenir

On ne peut plus descendre au marché de Lamure sans y passer plus d’une heure… juste parce qu’on dit bonjour à plein de monde ! Et ça c’est le signe d’une intégration réussie !

Une galère… résolue héroïquement !

Pas de vraie difficulté rencontrée ici, car les problèmes trouvent rapidement une solution grâce à l’entraide

Et la famille dans tout ça ?

Voir nos deux enfants s’épanouir ici (à courir au grand air et à partager du bon temps avec leurs copains) est notre plus grande satisfaction. Par exemple, la directrice de l’école nous a proposé une visite avant la rentrée afin que les enfants se rendent compte de leur nouvel environnement, et ça c’est du bonus !

Le conseil qu’on vous donne

Quand on réfléchit à ce qu’on voudrait, ou à ce qu’on ne voudrait plus, on ne sait pas trop à qui s’adresser. Nous, on vous invite à venir rencontrer les gens qui font la vie d’ici, parler avec eux, de leur parcours, de leurs expériences, de leurs rencontres, cela permet de mieux se rendre compte de ce qui se passe dans la vraie vie !

Pour nous joindre

Guillemette officie tous les jours de la semaine à La Cordée Lamure, mais sinon, nous sommes tous les deux connectés, le mieux est donc de nous retrouver sur LinkedIn : Guillemette et Frédéric