Une miellerie et des plantes médicinales 7 avril 2015

« Notre rêve de vie à la campagne s’est concrétisé dans la vallée de l’Azergues. On s’est senti accueilli et écouté en arrivant ! »

Je travaille chez pôle emploi et Béatrice, ma compagne, est archéologue. Nous habitions à Lyon. Depuis plusieurs années, nous participions à un jardin collectif sur Lyon. J’avais proposé au propriétaire d’y mettre des abeilles, ayant appris avec mon grand père à m’occuper de ruches quand j’étais plus jeune.

Notre rêve depuis longtemps était de vivre à la campagne, plus proche de la nature, de l’écologie…   Il y a 2 ans, je me suis donc formé en apiculture, sur un congé formation de 7 mois, et Béatrice a suivi une formation sur les plantes aromatiques et médicinales en bio sur une petite année.

Depuis, nous cherchions un lieu pour nous installer, avec une double activité d’apiculture et de production de plantes aromatiques et médicinales. C’est dans le Beaujolais vert que nous l’avons trouvé, à Poule les Echarmeaux, un des « village d’accueil » du territoire !

Une journée d’accueil pour des porteurs de projets, organisée conjointement par le Beaujolais vert, l’ARDEAR et la chambre d’agriculture, nous a permis de rencontrer Mme le Maire de notre future commune d’adoption. On s’est vraiment senti accueilli, écouté dans notre projet. Notre installation avait du sens pour elle par rapport à la volonté de la commune d’accueillir de nouveaux producteurs pour le tourisme et la vie locale. Cela nous a beaucoup touché et encouragé. Cette journée a été aussi l’occasion de rencontrer des personnes et des réseaux ressources au niveau professionnel, afin de préparer notre arrivée et construire notre projet : marchés locaux, habitants, réseaux d’agriculteurs…

Toute cette ouverture et cette attention ont été très importantes, et nous nous sommes senti rapidement à l’aise et soutenu dans nos démarches d’installation ! Aujourd’hui, nous naviguons encore un peu entre Lyon et Poule les Echarmeaux, les travaux n’étant pas finis, mais nous espérons vraiment quitter la grande ville le plus vite possible pour nous installer dans notre nouvelle vie !

Sylvain Collet et Béatrice Baron