Les campagnes, un monde d’avant-gardistes ? 24 juin 2020

Après le confinement, beaucoup d’urbains parlent de quitter la ville…

Cet article de Vincent Grimault dans Le Figaro raconte ce que nous voyons, vivons, et construisons dans le Beaujolais ! “…Les campagnes deviennent des lieux où l’on réinvente un modèle plus sobre : manger moins mais mieux, se déplacer moins mais avoir sous la main tout un tas « d’aménités naturelles », adopter un mode de vie moins stressé, plus durable mais sans que ça soit austère, et surtout, réconcilier deux choix de vie : mener une carrière professionnelle qui nous plaît et le fait de vivre dans un endroit qui nous plaît.”

Si ça vous titille d’en parler avec nous, contactez-nous par email ou retrouvez-nous chaque vendredi au Café des échanges qui se déroule à l’espace de coworking de Lamure sur Azergues

Jean et Stéphanie créent leur domaine viticole avec gîte »